RETRAITE



L’age légal de la retraite est : 65 Ans.

Il est possible, sous certaines conditions, de faire valoir ses droits, à 60 Ans.

CONDITIONS :


Il faut avoir cotisé durant 160 trimestres (40 ans), ce nombre de trimestres passera progressivement à 164 à l’horizon 2012.

Concernant la partie retraite, là aussi, les deux régimes de la SAD sont en vigueur.

Le régime général vieillesse de la Sécurité Sociale.

La caisse complémentaire de l’édition CACE. ARRCO (employés)

La caisse complémentaire interprofessionnelle de prévoyance des cadres AGIRC

Le paiement des pensions retraites est versé :

Mensuellement par la S/S plafonné à 50% soit un maximum d’environ 1150€ net.

Trimestriellement, par la CACE, en fonction d’un nombre de points collationnés pendant les années de travail.

Trimestriellement, par la CIPC-R avec le même système de points.

Il faut savoir que les pensions de retraites complémentaires ne se déclenchent qu’à partir de 65 Ans. Toutefois, grâce à la mobilisation des organisations syndicales un accord permet, et ce, jusqu’au 31- 12- 2008, de les attribuer à partir de 60 Ans.


COTISATIONS :


Cotisation sécurité sociale vieillesse 6,65% salarié, 8,30% employeur.

Cotisation CACE 2,62% salarié, 4,87% employeur.

Cotisation CIPC-R 7,70% tranche B salarié, 12,60% T B employeur.

Pour le régime cadres, le taux est plus important sur la CACE 2,92% et 5,32%
.

NOTE :


Les attributions, le calcul des indemnités de départ en retraite, et les droits sont les mêmes pour tous les salariés de la SAD.


EN SAVOIR PLUS :


SUR LES RETRAITES

ATTRIBUTIONS ET DROITS A LA SAD, ARTICLE CONVENTION COLLECTIVE